Ensemble des fonds

Trois nouvelles collections ont été acquises et sont en cours de catalogage. Elles ont toutes été léguées par des artistes italiens du XXe siècle et sont liées à Giacinto Scelsi :

  • la soprano japonaise Michiko Hirayama : l'une des voix les plus particulières du XXe siècle, décédée en avril 2018, qui s’est consacrée au répertoire contemporain et en particulier à la musique de Scelsi, dont elle était l'interprète favorite (il suffit de penser aux représentations du cycle des Canti del Capricorno) ;
  • le compositeur et violoniste Massimo Coen : collaborateur de Scelsi et luimême interprète de nombres de ses créations ;
  • le compositeur Franco Evangelisti : musicien romain qui fut l'un des fondateurs du groupe d'improvisation Nuova Consonanza, l'un des premiers expérimentateurs de musique électroacoustique en Italie, et qui se mesura à Scelsi plusieurs fois dans le domaine de la composition.

Les trois collections contiennent des documents d'archives, de la correspondance, des livres et des partitions - publiés et non publiés - dont certains contenants des notes manuscrites intéressantes et précieuses.

Ce matériel enrichit les Archives et la Bibliothèque de la Fondation et est conservé dans les salles rénovées. Ce dernier attire chaque année un nombre croissant d'universitaires et de passionnés des quatre coins du monde.

Développement PanPot